Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CORINNE MERLE

C'est l'heure des bilans...

2 Janvier 2019 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #Corinne Merle, #Comment Virginie D. a sauvé ma vie....

Cette année aura été le signe d’un nouveau départ, d’une nouvelle affirmation de mes particularités : créatrice, yogini, féministe, sorcière et écolo (même si je ne me suis pas encore mise au lombricomposteur d’appartement, oui je sais, c’est mal…)
 
Sur le plan personnel… bon je passe je ne suis pas en train d’écrire mon journal intime-:))
 
Sur le plan professionnel, c’est comme une renaissance en fait. C’est tellement jouissif de se rendre compte des choses en même temps qu’elles arrivent. Je sais que je suis en train de vivre un tournant dans ma vie professionnelle, je sais que je suis en train de construire quelque chose d’important à moyen terme. C’est très agréable et gratifiant de le faire en pleine conscience. Le yoga bien sûr, est un de mes outils précieux.
 
Cette année aura été la naissance de Comment Virginie D. a sauvé ma vie, et de la pleine collaboration avec François Jenny. C’est aussi la rencontre avec Rachel Huet, une réalisatrice de talent qui a beaucoup influencé mon travail et j’adore ça, les bonnes influences.
J’ai reçu un soutien précieux de la part de Christine Delmar qui me guide de façon tellement sensible (déjà une équipe !)
D’autres soutiens, plus subtils, mais tout aussi importants de mes collègues de théâtre, Sophie Accaoui « Le public ne s’y trompe pas », Morgane Lombard, Pierre Heitz.
C’est aussi une précieuse reconnaissance des professionnelles à mon travail (merci Martine Larigauderie de ton soutien), qui me pousse « faire » un festival d’Avignon juillet prochain.
 
Et puis il y a vous, sans qui rien ne serait possible, nos partenaires financiers et amicaux, sans qui rien ne serait possible. Vous nous permettez de travailler, de créer, vous êtes nos productrices et producteurs de cœur :
Catherine AYMERIE-FAVART, Cécile BOCCACCIO, Serge BODENHEIMER, Emmanuelle et Alain BONNET, Arielle CASTELLAN, Marc CREPIN, Isabelle DAMBLEMONT, Alexandre FRÉMIOT, Christine LE SERBON, Christine MARQUAIRE, Céline MAUGE, Joss et André MERLE, François VANDEN DRIESCH, Barbara WAGNER .....
 



Janvier
Désolée, je ne me souviens de rien (ça commence mal pour le bilan)
 
Février
Il neige à Paris (heureusement que j’ai retrouvé des photos sur FB)
 
Mars
Je lance Yoga etc ... 

J’envoie un mail à certains programmateurs en m’appuyant sur l’article de JP Thibaudat « Programmateurs, arrêtez le massacre » qui me permet de parler à certain.es. et de mettre le pied dans des portes.

Avril
Je fais un nouveau teaser sur le spectacle Omelettes Amoureuses.
 
Mai
Je rencontre Rachel Huet (grâce à Arielle Castellan, mon soutien depuis le début). Un premier rendez-vous de prise de contact, le courant passe, puis une séance de travail, et une autre avec de nouvelles pistes (merci de ta patience Rachel).
 
Juin
Tournage des images avec Rachel Huet derrière la caméra, Michel Alberganti fait des superbes photos, et François la régie. Le Lavoir Moderne où nous avions joué en toute fin d’année 2017 nous va comme un gant.
 
Juillet
Je lance Yoga dans l’herbe et ça marche super bien !

Août
Retour des vacances douloureux : je tombe en courant après un bus. Bilan énorme entorse de la cheville, je reste immobilisée 1 mois. J’écris la nouvelle version du spectacle allongée, je me prends pour Colette « Renaître n’a jamais été au-dessus de mes forces ».
 
Septembre
J’ai terminé l’écriture ; je commence à apprendre mon texte, toujours immobile (c’est tout moi ça). Je pense à Louise Michel « Simple, forte, aimant l’art et l’idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominer »
 
Grâce au travail avec Christine Delmar et François Jenny, j’ose appeler mon texte : Comment Virginie D. a changé ma vie… et cela change tout : c’est une libération !
Mise en ligne de la première bande-annonce réalisée par Rachel Huet ; le suspens monte d’un cran!
 
Octobre
Nous partons en résidence avec François Jenny, dans la voiture d’Arielle Castellan (quand je vous disais qu’elles sont magnifiques mes productrices) à Yzeure, près de Moulins dans l’Allier.
Nathalie Duffault nous ouvre les portes de l’atelier théâtre où nous travaillons magnifiquement (merci Nathalie de ta confiance), et nous montrons 50 mn du spectacle, sans lumière, mais avec du son  (j’avais un tract d’enfer, et les jambes un peu molles). Heureusement Martine Larigauderie m’a donné du courage et de sa chaleur (merci à toi d’avoir fait tout ce chemin avec ta collègue).

À notre retour, je commence à travailler sur des formats courts pour Youtube…
 
Novembre
Nous nous réunissons avec le bureau de COME PROD : Cécile Boccaccio, Serge Bodenheimer, Luc Valentin (mes piliers). François Jenny se présente, et nous décidons d’emmener ce spectacle en Avignon. Parfois c’est simple !
Je commence donc à prospecter… et ce sera le théâtre ARTO à 13h10.

Je cherche aussi une nouvelle résidence pour terminer le spectacle et que la lumière soit créée (si vous avez une idée…)

Je passe aussi beaucoup de temps au téléphone pour parler de Virginie D…
 
Je dépose le texte à la SACD.
La  2ème bande annonce, toujours réalisée par Rachel Huet, est en ligne : juste magnifique et forte !
 
Décembre
Du coup, je candidate à la commission Beaumarchais de la SACD, comme autrice de Comment Virginie D. a sauvé ma vie…

J’envoie des mails aux sénatrices et députées (avec François comme soutien), je décroche un rendez-vous avec Florence Granju (peut-être un projet avec elle l’année prochaine).

C’est la fin de la campagne de don 2018 : encore merci à vous !
 



Je tourne la page de 2018 avec fierté, heureuse d’être aussi bien accompagnée pour la suite.
Je vous souhaite une magnifique fin d'année.

PS : bien sûr vous pouvez réagir à cet article : j'adore ça -:))))

@Michel Alberganti

@Michel Alberganti

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article