Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CORINNE MERLE

ffi

Un mois sans cette journée si particulière…💔

31 Mars 2021 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #CoMe Prod, #FFI, #Inspiratrices

La lettre du dernier jour du mois #27

MARS

C’est la première fois, depuis que COME PROD a été créée, que je ne fais rien le 8 mars…

Depuis que le théâtre m’est revenu, j’ai toujours fabriqué quelque chose pour cette date.
Soit en accompagnant les créations des camarades, Sophie Accaoui et Sylvie Gravagna notamment, soit en inventant le Festival Féminin Itinérant, soit en jouant un de mes spectacles.
 
Évidemment, j’aurais pu aller à une manif mais j’ai préféré humer les arbres en fleur. Privée de scène, j’ai préféré profiter de ma petite famille parisienne (Strike le chien était avec nous ! ) pendant les quelques heures autorisées de ce confinement sans fin .
 
En fait, ce 8 mars, j’étais en vacances de féminisme : j’ai fait du yoga, lu un policier (écrit par une femme mais ça n’a rien à voir), travailler sur un dossier, et essayé de trouver pourquoi ma putain de caméra ne se connecte pas à zoom (il y avait longtemps que je ne vous avais parlé de mes problèmes techniques, je suis certaine que cela vous manquait !)
 
Ce que j’aurai aimé ce 8 mars, et tous les autres jours de la semaine, c’est que toi l’ami, tu arrêtes de me faire des blagues sur « mon féminisme » en m’envoyant cette réflexion, ou ce dessin : « oh, mais c’était pour rire, tu as perdu ton humour ! »

Ce que j’aurai aimé ce 8 mars, et tous les autres jours de la semaine, c’est que toi l’ami, tu te taises et que tu écoutes ce que les femmes disent.

Ce que j’aurai aimé ce 8 mars, et tous les autres jours de la semaine, c’est que toi l’ami, tu l’ouvres, si dans la rue, tu vois une femme en mauvaise posture, même si tes congénères trouvent cela très drôle. Tiens, tu peux même l’ouvrir en réunion, pour couper ton collègue qui monopolise la parole et la donner à son assistante qui sait sûrement mieux où en est le dossier.

Et puis ce que j’aurai aimé ce mois de mars tout particulièrement, c’est que toi le jeune homme assis en face de moi à qui je présente mon spectacle, ne me juge pas…« agressive » !  Oui, cela m’aurait bien reposée, que toi qui te disais allié, ami donc, ne me colle pas cette image.
Bon on va dire que tu as eu cette mauvaise impression à cause de notre rendez-vous masqué, et parce que mon regard bleu est…bleu.
 
 

Surtout, ne changez rien !

Surtout, ne changez rien !



PS : Je ne m’attendais pas à ce que ma lettre animalière vous inspire autant…
 



◊  ◊  ◊

 

PLAISIRS et INSPIRATIONS
Bintou Dembélé, première femme noire à avoir chorégraphié un ballet à l’opéra de Paris en trois cent cinquante ans


 
JE LIS PARCE QUE J’ÉCRIS
(heureusement qu’il y a des livres surtout en ce temps de pandémie…)
 
La vengeance m’appartient Marie Ndiaye (Gallimard)
Bordeaux / Infanticide / Avocate / Secret / Recherche de noms / Brouillard / Perte - - -
Déçue, un livre confus et vain.
Femmes sur la plage Tove Alsterdal (Babel Noir)
Enquête d’une femme de théâtre / Disparition / Esclavage moderne / Amour +++++++
Décidemment les autrices suédoises ouvrent de belles perspectives. Je n’ai pas lâché le livre... je veux tout lire d’elle
Le lambeau Philippe Lançon (Babelio)
Attentat / Charlie Hebdo / Deuil / Amour / Littérature / Reconstruction / Hôpitaux +++
Un des livres que j’ai mis le plus longtemps à lire
Titus n’aimait pas Bérénice Nathalie Azoulai (Pol)
Vie de Racine / Roi Soleil / Comédiennes / Scolaire / Tragédie - - - - - - - - - - - - - prétentieux
Le génie Lesbien Alice Coffin (Grasset) +++
Féminisme / La Barbe / Lesbienne / Artiviste / Journaliste / Communauté
Très, très inspirant !
Bondrée Andrée A. Michaud (Rivage noir) ++++++++
Policier / Nature / Frontière / Langues /
Une réelle rencontre avec une écriture  : je veux tout lire d’elle (bis)
Présentation par l’autrice

 

FÉMINISME
 
J’en suis tombé de ma chaise : en une, Libération publie la lettre d’un violeur. Puis, la nausée est montée quand je les ai entendus se justifier…
Valérie Rey-Robert argumente et c’est tellement juste.

 
État des lieux planétaire de la condition féminine, de l’Arabie Saoudite, où les femmes ont obtenu de récentes libertés, à l’Afghanistan où le retour des talibans menace les fragiles progrès de la scolarisation des filles, en passant par les États qui, en Europe comme aux États-Unis, font régresser le droit à l’IVG.

 
Où l’on apprend comment des militants voulaient faire entrer la pédophilie dans les mœurs.


Article super intéressant : prendre en compte le sexe et le genre pour mieux soigner est un enjeu de santé publique.
Par exemple : une femme victime de maladie cardiovasculaire est susceptible d'être d'abord traitée par anxiolytiques...


 
RENDONS À CLÉOPATRE CE QUI EST À …CLÉOPATRE !
 
 
Nawal el-Saadawi, la grande féministe égyptienne s’est éteinte.
Elle écrivait : « J’ai écrit des articles qui encensent la liberté et j’ai des penchants philosophiques. Mais mon crime le plus grand est d’être une femme libre à une époque où l’on ne tolère que les esclaves. Je suis née avec un cerveau qui pense à une époque où l’on cherche à tuer la raison. »

 

Nawal el-Saadawi

Nawal el-Saadawi

L’idée que les femmes ont été passives et ne se sont réveillées qu’au XXème siècle est fausse!

Louise Michel, la porte-étendard
Nathalie Le Mel, la révolutionnaire : “ C’est encore une nouveauté presque bizarre que de revendiquer la justice pour la femme, (…) privée de toute initiative, de tout essor, livrée, soit aux dépravations de l’oisiveté, soit à celle de la misère, et partout soumise aux effets démoralisants du honteux mélange de la dépendance et de l’amour…”
André Léo, la plume
Paule Minck, l’oratrice
Elisabeth Dmitrieff, la marxiste
 
Si ces 5 femmes et militantes appartenaient à l’élite, avaient eu accès à l’instruction et ont inscrit leurs noms dans l’histoire -rendant leur mémoires plus aisée-, n’oublions pas que la grande majorité des communardes étaient de simples ouvrières travaillant dans des métiers liés au textile, dont on retrouve les noms dans les archives de la police : notons Elodie Duvert, restauratrice, qui défendit les barricades, Marie Rogissart, couturière, qui organisa les femmes pour arrêter les réfractaires à la Commune, Marceline Leloup, couturière, qui représenta le 11ème arrondissement au Comité central de l’Union des Femmes, Sophie Poirier, couturière et présidente du Comité de vigilance de Montmartre, Blanche Lefèvre, blanchisseuse, qui fut tuée sur une barricade, Aline Jacquier, brocheuse, qui milita pour constituer des chambres syndicales chez les ouvrières, Eulalie Papavoine, couturière, ou Marie Limonier, apprêteuse, qui servirent comme ambulancières sur les champs de bataille, et tant d’autres.
 


CONTRE CE MONDE DE BRUT.ES

Camille - Allez Allez Allez

 
 
 
ET SINON, LE BOULOT ?

Notre AG s’est bien passée, les comptes validés : tout est place pour la suite…
 
 

 
Générique :
#Sophie Accaoui
#Sylvie Gravagna
#Bintou Dembélé
#Marie Ndiaye
#Tove Alsterdal
#Philippe Lançon
#Nathalie Azoulai
#Alice Coffin
#Andrée A. Michaud
#Valérie Rey-Robert
#NawalElSaadaw
#Louise Michel
#André Léo
#Paule Minck
#Elisabeth Dmitrieff
#Elodie Duvert
#Marie Rogissart
#Marceline Leloup
#Sophie Poirier
#Blanche Lefèvre
#Aline Jacquier
#Eulalie Papavoine
#Marie Limonier

Lire la suite

Encore 15 jours pour nous aidez à continuer à brilller -:)))

16 Décembre 2017 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #Omelettes Amoureuses, #FFI, #CoMe Prod

Encore 15 jours pour nous aidez à continuer à brilller -:)))

Comme nous, vous voulez contribuer à :
- éduquer les plus jeunes,
- libérer la parole,
- sortir les femmes et les hommes des pièges du patriarcat,
- tenter de comprendre les zones grises de la violence.

Alors soutenez activement Omelettes Amoureuses et oeuvrez ainsi, avec nous, au service de cette Grande cause nationale contre les violences faites aux femmes.
 
Ensemble agissons, grâce à ce merveilleux outil qu’est CE spectacle vivant.
Ensemble, allons rencontrer tous les publics, ceux des salles de spectacles, des écoles, des entreprises, des hôpitaux…

COME Prod est reconnu d’intérêt général. À ce titre, vous bénéficiez d’une exonération de 66 % de vos dons (dans la limite de 20 % de votre revenu imposable). Pour tout don fait avant le 1er janvier 2018, COME Prod s'engage à vous envoyer un reçu fiscal, pour vos impôts 2017.

Vous serez aussi informé-es des projets et des actions entreprises grâce à vous. 

Encore 15 jours pour nous aidez à continuer à brilller -:)))
Lire la suite

Le spectacle-débat sur le viol et les violences faites aux femmes

25 Septembre 2017 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #Omelettes Amoureuses, #FFI

Omelettes Amoureuses a été créé le 22 novembre dernier à La Souterraine (23) devant 170 jeunes de collège et lycée dans le cadre du projet Sid'Amour et des journées contre les violences faites aux femmes. Le projet a été soutenu par la DDCSPP et la délégation départementale aux droits des femmes et à l'égalité.
 
Les 24 et 25 novembre : Point du Jour (Paris) à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Puis en 2017
 Mars et avril : Tremplin Théâtre (Paris 18èm)
 Festival Off d'Avignon à l'Albatros

 

Article de Charlie Hebdo

Article de Charlie Hebdo

Omelettes Amoureuses,

Un spectacle de Corinne Merle

 

CONTACT : production@comeprod.fr

06 62 69 83 96

#OmelettesAmoureuses #violencesfaitesauxfemmes #viol #25novembre #AvignonOff17

Lire la suite

Encore 4 dates en Avril : 21, 22, 28 et 29

19 Avril 2017 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #Omelettes Amoureuses, #FFI

Omelettes Amoureuses, c'est son public qui en parle le mieux :
Féministe, humaniste, libérateur, énergisant, "d'utilité publique", impressionnant...
Regardez, écoutez leurs réactions :
https://youtu.be/G2M0LdobDC0

https://youtu.be/t_Tm8aW9W18
et lisez les critiques
Spectatrices.eurs, nous aussi, on vous aime !
Encore 4 dates en Avril : 21, 22, 28 et 29

Tremplin Théâtre, 39 rue des Trois Frères 75018 Paris

M° Abesses ou Anvers

 20h30

https://www.weezevent.com/omelettes-amoureuses

Billet Réduc

 

 

Lire la suite

Omelettes Amoureuses, un spectacle qui engage dès le collège

26 Janvier 2017 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #Omelettes Amoureuses, #FFI

L’année 2016 se termine avec au moins 121 "féminicides", c’est-à-dire des femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint devenu leur bourreau. Les qualifier de drames "domestiques " où "passionnels " est profondément réducteur et injuste. Les violences contre les femmes sont un sujet politique, dont les candidat.e.s à la présidentielle doivent se saisir.

Le spectacle-débat "Omelettes Amoureuses" a été conçu par COME Prod pour aller à la rencontre des publics sur ce sujet douloureux. Afin de toucher les plus jeunes, la forme choisie est alerte, vive, amoureuse, et surtout elle libère la parole.

Ce spectacle s’inscrit dans un projet à vocation itinérante, le FFI, pour aborder le sujet des violences faites aux femmes et du viol.

 

Parce qu’il séduit, passionne, suscite le débat et l’enthousiasme des spectateurs, "Omelettes Amoureuses" est tout autant un vrai spectacle de théâtre qu’un outil pour faire évoluer positivement les comportements.

 

Encore mieux qu’une arme pour booster la lutte contre les violences faites aux jeunes femmes, c’est un souffle d’inspiration pour des relations harmonieuses entre les genres.

 
"Omelettes Amoureuses" a été créé en 2016, et les premières représentations on eu lieu en novembre devant plus de 300 spectateurs.

Il est accueilli très chaleureusement par le jeune public (collège et lycée), et aussi bien par les garçons que par les filles. Les retours des professionnels et des adultes sont tout aussi positifs, marqués par des mots tels que « puissant », "nécessaire", "spectacle qui soigne", "séduisant", "émouvant", "joyeux"…

Ce spectacle a été écrit, conçu pour toucher un public non initié aux problématiques de violences contre les femmes. Les tableaux de vie sont autant de "chauds froids", graves et enthousiasmants. Le levier principal de cet impact sur le jeune public et le public "non averti" réside dans cet équilibre rire-larmes, malice-réalité, et sur la présence tout au long de l'œuvre du thème de l'amour.

Un spectacle qui engage et enseigne, accessible aux jeunes dès le collège

"Omelettes Amoureuses"  rend les situations directement compréhensibles avec les scènes découpées en tableaux très distincts.

 

 

 


 

Séduisant, malicieux, énergique et grave à la fois, le spectacle emporte le public dans un monde d’intimité, de sensualité et d’émotions qui le transporte et lui donne à ressentir des situations que nous avons tous tendance à écarter de notre quotidien.

 

 

 

 

 


 

Le spectacle est aussi un outil pour les enseignants ou les porte-paroles impliqués dans la lutte contre les violences : le débat qui s’ensuit et le dossier pédagogique sont très appréciés.

 

 

 

Le spectacle touche aussi les hommes, quel que soit leur âge. Les retours de débats avec eux montrent à quel point ils se sentent concernés. Cet engagement masculin nous semble un gage précieux de changement des comportements.

Omelettes Amoureuses est un spectacle à vocation itinérante.

C'est bien dans ce but que nous avons crée le FFI (Festival Féminin Itinérant) pour faire circuler la parole différemment, hors des habitudes et des cercles convenus. Avec des élèves de collège et lycée la prise de parole jeunes filles/jeunes hommes est quasiment équitable pendant les débats.

Néanmoins, à fin du débat, alors que l'enregistrement est stoppé et que le public ne les entend plus, des jeunes filles viennent parler à la comédienne en commençant par : " J'ai pas osé prendre la parole devant tout le monde mais je voulais vous dire....". Les jeunes filles ont souvent, comme leurs mères,  peur de dire, de se tromper, etc.

Désenclaver, aller au contact, faire parler, verbaliser, transposer, c’est notre volonté et c’est la raison d’être du FFI dans le cadre duquel s’inscrit ce spectacle.
Lire la suite

Omelettes Amoureuses fait chavirer les cœurs du festival

17 Décembre 2016 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #Omelettes Amoureuses, #FFI, #CoMe Prod

Vous l’imaginez bien, ce spectacle me tient particulièrement à cœur…


Il ouvre une intimité, celle de Géna : elle est plurielle, elle a tous les âges. Et oui, elle tangue. Non pas parce qu’elle s’enivre, mais parce qu’elle se frotte à la violence, au viol… et cela chamboule tout.
Cette femme est aussi amoureuse et …cela change tout !

 

Émotion, énergie, sensualité, humour : le spectacle est dense, il provoque aussi.
Ces sont vos retours premières spectatrices et premiers spectateurs…
je les ai accueillis avec beaucoup d’attention et de fierté.

Et je suis gonflée à bloc pour la suite : les Omelettes Amoureuses au festival d’Avignon… et son succès ! Après les larmes, le rire, l’amour : nous proposerons au public de partager le vin de la scène…
 

Vous pouvez aider les Omelettes à rayonner en rejoignant et en partageant la collecte que nous venons de lancer (les dons sont déductibles des impôts…)
et si vous avez des idées, des contacts…je suis preneuse



Toutes les photos du spectacle et celle de Corinne sont l’oeuvre de @Philippe Brière .
Immense gratitude pour son soutien indéfectible, et amour aussi...

Lire la suite

COME PROD déménage et ouvre son propre site : http://www.comeprod.fr/

27 Février 2015 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #FFI, #CoMe Prod

COME PROD déménage est ouvre son propre site : http://www.comeprod.fr/

COME PROD déménage est ouvre son propre site : http://www.comeprod.fr/

Lire la suite

Référendum sur le vote des femmes

19 Avril 2014 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #FFI

Une pour toutes, toutes pour une!

En ce 26 avril 1914, la journaliste Séverine apostrophe les femmes à qui le journal "Le Journal" pose la question : "Mesdames, Mesdemoiselles, désirez-vous voter un jour ?"

A la surprise générale, le scrutin quasi référendaire mobilise 505 972 femmes françaises. Oui, en cette année 1914, les femmes veulent participer aux décisions politiques et le font savoir...

La Guerre éclate. Une autre mobilisation fait taire leur revendication.

"Quand les femmes voteront, il n'y aura plus la guerre" sera l'un des arguments des suffragistes de ... l'entre-deux-guerres. Il faudra attendre un décret-loi pour que le droit de vote soit obtenu.

  Visuel 26 avrilOK

Le Centenaire du référendum du droit de vote des femmes, une idée originale et une conception de Sylvie Gravagna.

 

Sénat Aujourd'hui, si l'égalité est acquise pour  le droit de vote, on peut se demander si les femmes ont réussi à s'imposer réellement dans le milieu très masculin de la politique - sans parler de la façon dont elles y sont traitées parfois :  26,9 % de femmes à l’Assemblée nationale

22,1 % de femmes au Sénat

12,3 % de femmes dans les Conseils généraux.

Quant aux dirigeants des collectivités territoriales :

13,9 % de femmes maires,

5 présidentes de Conseil général sur 101

2 présidentes de Conseil régional sur 22.  

 Assemblée Nat

Défendre la parité est le nouveau combat pour l’égalité. Des hommes et des femmes luttent dans ce sens au quotidien : comment pourront-t-ils changer l’ordre des choses ?

 

  

 

 

LE PROGRAMME

15h : accueil et Introduction des problématiques 

26 avril 2014, 100 ans de débat : quelle vision historique ? quelle vision d’avenir ?

15h30 : Spectacle « Victoire la fille du soldat inconnu » de et avec Sylvie Gravagna

17h00 : Débat : Du droit de vote à la parité : quelle place pour les femmes en politique?

Invité-e-s :

 Anne-Sarah Bouglé, lauréate du prix spécial 2011 de l'Assemblée nationale – “ Le vote des Françaises Cent ans de débats. 1848-1944” /Presses universitaires de Rennes

Geneviève Couraud, Présidente de l'Observatoire des droits des femmes et de l’égalité des chances du Conseil Général des Bouches du Rhône, Présidente d'Elu-es Contre les Violences faites aux Femmes   

19h00  : Échanges autour des livres et d'un verre. 

Une exposition

La bibliothèque Marguerite Durand a mis à disposition une  sélection de documents appartenant à  ses collections, évoquant le scrutin du 26 avril 1914.


Des lectures et des chansons
Extraits de pamphlet, témoignages inédits des premières  votantes et chansons féministes ponctueront le débat.

Avec Sophie Accaoui, Fanny Atlan et Sylvie Gravagna.

 

 Table de presse 

Librairie Violette and Co 

Lire la suite

Le clip du lancement du FFI

12 Avril 2013 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #FFI

Retrouvez ici le clip.

Un très grand merci à Damien Raclot pour la réalisation et le montage.

Lire la suite

CoMe Prod remercie :

28 Mars 2013 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #FFI

Bandeau-Mimi-Corinne.png

 

Ses partenaires financiers et de coeur :

ROSA BONHEUR Guinguette

PROBASIS 

VISION PROD’

 

Ses donatrices et donateurs :

Cécile Boccaccio 

Arielle Castellan

Jean-Yves Doncieux

Christine Marquaire 

Joss et André Merle

Barbara Merle

François Vanden Driesch

et LM Créations co-producteur du Bouton de rose


...sans vous la vie serait moins douce!

Lire la suite
1 2 > >>