Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CORINNE MERLE

Il reste 24 heures pour les rejoindre, et participer à la collecte 2018

30 Décembre 2018 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #Comment Virginie D. a sauvé ma vie...., #Corinne Merle

Elles et ils ont rejoint la production de

COMMENT VIRGINIE D. A SAUVÉ MA VIE

 

Mille mercis à vous, c’est vous, et vous seul.es qui rendez possible ce spectacle, avec vos dons et vos chaleureux gages de confiance et d’amour.

 

Catherine AYMERIE-FAVART, Cécile BOCCACCIO, Serge BODENHEIMER,​ Emmanuelle et Alain BONNET, Arielle CASTELLAN, Marc CREPIN, Isabelle DAMBLEMONT, Alexandre FRÉMIOT, Christine LE SERBON, Christine MARQUAIRE, Céline MAUGE, Joss et André MERLE, François VANDEN DRIESCH, Barbara WAGNER  

 

Si vous n’avez pas encore vu la bande annonce, c’est par là !

Il reste 24 heures pour les rejoindre, et participer à la collecte 2018

Si vous avez besoin d’en savoir plus quant à l’écriture du texte voici sa note (d’autrice -:)) écrite pour gagner, je l’espère un prix…


« Évidemment je vais être personnelle, même si j’imagine bien que vous m’attendez à ce tournant ; celui de la note d’intention.

Si je postule avec ce texte, mon premier que je vous dépose, c’est pour gagner. Gagner la récompense sonnante et trébuchante bien sûr et surtout gagner sur la honte. Et gagner sur la honte demande au préalable de la comprendre. C’est ce projet que j’ai sur le bout des doigts, c’est cette parole que je souhaite faire sortir de ma gorge, c’est la voix des femmes qui m’habitent que je veux faire entendre.

 

Comme moi, mon écriture est physique, elle se laisse avec plaisir taquiner par mon inconscient tellement dyslexique que le rire surgit quand la noirceur pointe. Et la noirceur pointe quand le rire surgit. Par cette plongée dans mes couches féminines (la femme de la belle cinquantaine, la jeune mère, la petite fille ou encore la femme très âgée) je tente d’aller au plus proche de la racine du mal. Tout d’abord pour comprendre comment le viol, puisqu’il s’agit de viols, a fait basculer ma vie.  Et peut-être pouvoir saisir comment le viol a construit tous les moments de ma vie, comment il a déterminé mes échecs, mes choix amoureux désastreux.

 

Il ne s’agit à aucun moment d’écrire un spectacle qui serait un énorme « balance ton porc ». Saisir le non-dit et les traumatismes qu’il provoque jusque dans la chair des femmes demande subtilité et délicatesse.

 

La lecture du King Kong théorie de Virginie Despentes il y a près de dix ans maintenant m’a réellement sauvé la vie. J’espère que l’écriture de ce texte, puis ses représentations puisque j’écris bien pour la scène, pour que les femmes entendent leur voix, qu’elles se rapprochent et osent prendre les chemins de leur liberté. J’écris aussi dans l’espoir de sauver de la violence les jeunes hommes, pour bouleverser les plus âgés quant à la vie qu’ils mènent parfois à leur compagne, à leurs sœurs, leurs amies, leurs filles.

 

L’écriture de ce spectacle prend en compte l’engagement physique de la comédienne. On dit couramment qu’un texte prend corps. Avec ce texte, je prends au corps la violence faite aux femmes en y engageant pleinement le mien. »

Votre don à COME PROD donne droit à une réduction d’impôts de 66% !  (vous donnez 100€, ça vous en coûte 34 après réduction d’impôts)

 

COMMENT FAIRE UN DON ?

Se rendre sur le site de HelloAsso

Ou par chèque : COME PROD – 10, rue du Sergent Maginot 75016 PARIS

Il reste 24 heures pour les rejoindre, et participer à la collecte 2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article