Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CORINNE MERLE

comment virginie d. a sauve ma vie....

Comment Virginie D. au sauvé ma vie

Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #Comment Virginie D. a sauvé ma vie....

Comment Virginie D. au sauvé ma vie

PERFORMANCE !

Un texte percutant incarné par l’autrice du texte, avec des extraits de King Kong Théorie de Virginie Despentes.

Une petite fille, une mère, une grand-mère, une femme libre, racontent avec humour et rage son histoire avec les hommes.

Des moments de vie portés par des personnages féminins qui ont subi le viol, le harcèlement de rue, la surcharge mentale.

C’est décapant, émouvant, sensible et drôle.

@Camille Wodling

@Camille Wodling

Les deux derniers articles de presse

 

La revue du spectacle

" La comédienne, pasionaria généreuse et enthousiaste, sait doser ses propos,

en traduire des mélodies tragiques ou joyeuses, ces dernières s'appuyant sur un usage de l'humour expérimenté. "

 

50-50-

" Femme debout, elle continue inlassablement à emmerder tout le monde avec son féminisme. Heureusement ! "

 

Ceci est une note d’intention...

 

Écrire c’est gagner sur la honte. Cela demande au préalable de la comprendre.

J’ai ce projet que j’ai au fond de moi et sur le bout des doigts depuis des années. Une parole que je souhaite faire sortir de ma gorge. Ma parole, la parole des femmes qui m’habitent et qu’il faut faire entendre. Le proverbe populaire dit que le silence est d’or et la parole d’argent. C’est faux quand il s’agit de viol. Quand il s’agit de viol le silence est une arme létale. Rien à voir avec de l’or.

Comme moi, mon écriture est physique. Elle se laisse taquiner avec plaisir par mon inconscient tellement dyslexique que le rire surgit quand la noirceur tombe. Et la noirceur tombe quand le rire surgit.

 

Ce spectacle est une plongée dans mes couches féminines. La femme de 50 ans, la jeune mère, la petite fille ou encore la femme très âgée sont toutes présentes. Là, devant vous.

Il s’agit d’abord de comprendre comment le viol a fait basculer ma vie. Comment le viol destructeur a redistribué les cartes. Comment le viol a déterminé mes échecs, dévasté mes choix amoureux.

Il ne s’agit pas d’un énorme vomissement spectaculaire. Il faut saisir le non-dit et les traumatismes que le viol provoque jusque dans la chair des femmes. Ça demande beaucoup de subtilité et de délicatesse.

La lecture du King Kong théorie de Virginie Despentes, m’a réellement sauvé la vie.

Grâce à ces mots je n’étais plus seule et puisqu’elle pouvait en parler et l’écrire, je pouvais aussi le faire.

C’est un spectacle qui doit permettre aux femmes d’entendre leur voix. Qu’elles se rapprochent et qu’elles osent prendre leur chemin de liberté. C’est un spectacle qui a également l’ambition de sauver les jeunes hommes de la violence dont le monde les imprègne. Un spectacle pour bouleverser les hommes plus âgés quant à ce qu’ils proposent comme relation aux femmes qu’elles soient fille, compagne, sœurs, amies ou amantes.

 

Je parle d’où je suis, je parle avec mon corps. On dit couramment qu’un texte prend corps. Avec ce texte, je prends au corps la violence faite aux femmes en y engageant pleinement le mien.

Corinne Merle

 

Note de mise en scène


Le théâtre est plus qu'un divertissement, c'est un miroir sans mensonges.
Quand Corinne Merle m'a demandé de travailler avec elle pour ce spectacle, j'ai tout de suite
été frappé par la pertinence, la violence et la vivacité des textes qu'elle a choisis. Nous avons
beaucoup ri en travaillant. Et nous avons décidé de partager les rires et les émotions dans ce
spectacle qui aborde les violences faites aux femmes et l'urgence de reconnaître que l'équité
entre les sexes est un droit de l'homme, pardon, un droit des femmes et des hommes.
Féministe n'est pas une maladie. C'est une évidence, même pour l'homme que je suis.
 

François Jenny

Lire la suite