Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
CORINNE MERLE

FFI : Aux femmes qui osent et qui ont osé - mars 2014

Publié dans #FFI

L’histoire avec un grand H, a oublié les femmes, difficile d’en trouver dans les manuels scolaires…. Elles disparaissent, sont gommées. Et chaque époque nous devons tout reprendre à zéro. Que de temps perdu ! Comme c’est difficile de nous construire, petite fille puis femmes sans modèle, et combien c’est compliqué pour les garçons et les hommes de laisser une place à ses invisibles, ses inaudibles.

Peut-être sommes-nous dans la troisième vague du féminisme ; nous n’allons pas faire de grandes théories. Ce 8 mars 2014, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, avec l’équipe du Rosa Bonheur et du FFI, nous avions envie de donner un coup de chapeau à quelques femmes qui nous ont particulièrement inspirées, marquées, bousculées, même si elles ont été oubliées de l’histoire.

Avant tout, on s’installe......on répète......on règle......on règle, encore.......on assiste...et c’est PARTI!!!

 

 HOMMAGE MESDAMES :

 

Simone Weil est une philosophe née en 1909 et décédée à 32 ans. Elle écrit : “Dans l'histoire, les vaincus échappent à l'attention” De vaincues à oubliées, il n’y a qu’un pas… 

 

Simone Weil, qui très tôt, quitte l’enseignement pour éprouver avec les ouvriers le travail en usine, puis le travail agricole. A la suite de ces expériences, elle s’engage et combat aux côtés des anarchistes en Espagne à partir d’août 1936… elle a 27 ans.

Les oubliées de l’histoire ce sont les ouvrières et nous avons voulus leur rendre hommage.

 

HOMMAGE MADAME : Lucie Baud (1870-1913), ouvrière en soie du Dauphiné, femme rebelle et oubliée, en dépit de grèves mémorables.

Sylvie Gravagna lit des extraits de l'ouvrage " Mélancolie ouvrière" de  Michelle Perrot. (Grasset)

 

7004775-REPET MORG

 

HOMMAGE MESDAMES LES ARTISTES. 

Avec Mimi et Zouzou nous avons tout particulièrement voulu rendre un hommage à l’une d’entre elle, la maison qui nous accueille porte son nom… Rosa Bonheur (1822-1899) 

 

Morgane Lombard lit des extraits de ROSA BONHEUR, un messie sauvage de Thierry Atlan

 

 

 

 

 

Les chansons de Mireille ont  inspiré Sylvie Gravagna pour son spectacle Victoire la fille du soldat inconnu

Colette (1873-1954) femme de lettres célèbre s’intéresse à des artistes méconnues, celles du music-hall, qui évoluent dans un enfer digne de l’usine. Elle dessine leurs portraits dans " L’envers du music-hall". (Flammarion)

 CHANSON – La côtelette et Patriarcat – Extrait du spectacle : Cabaret Fontaine de Sylvie Gravagna avec Cécile Audebert

 

HOMMAGE MESDAMES LES MILITANTES 

 

7005305GROULT 2

 

Benoite Groult dans « Ainsi soient-elles » (Grasset)  en 1975, écrit  : « La condition des femmes ne va pas en s'améliorant dans le monde, contrairement à ce qu'il est reposant de croire. Les hommes sont des analphabètes du féminisme, on le sait. Mais les femmes le sont à peine moins. » 

 

Morgane Lombard lit des extraits de ce texte.

 

 

 

 

 

7005322 -PUBLICGisèle Halimi, a mené bien des combats pour bien des femmes ; femmes dont les noms ont été oubliés depuis, alors que de par leurs actes,  elles ont été les premières à militer, poussant les avocates à plaider leur cause, et les législateurs à faire évoluer la loi. Au Procès de Bobigny, en novembre 1972, Gisèle Halimi soutient deux d’entre elles, Marie-Claire, et sa mère, Madame Chevalier.  

EXTRAITS de la plaidoirie Gisèle Halimi par Fanny Atlan 

 

Rappelez-vous de Lionel Jospin  en 2012 : “Ce que je pense c’est que l’idée fondamentale doit rester, pour le mariage, pour les couples et pour la vie en général, que l’humanité est structurée entre hommes et femmes.”L’écrivaine Virginie Despentes a choisi de lui répondre dans une tribune .…  volcanique!!

 LECTURE    des extraits de la tribune :  Virginie Despentes répond à Lionel Jospin et aux anti-mariage pour tous - 2012/11/12- TÊTU 

 

7005361FINAL 2CHANSON FINALE : PARLEZ-MOI D’AMOUR –  Fanny Atlan, Sylvie Gravagna, Morgane Lombard, Corinne Merle et Cécile Audebert

Sa musique, libre, intimiste, parfois audacieuse, nous emmène ailleurs. Elle est harpiste chantante Cécile Audebert a joué tout le long de la journée des extraits de son spectacle « Juste là ».

 

 

 

Il y avait aussi un interlude avec :

Simone Veil 

La faute à Eve de Anne Sylvestre  

Le mari bricoleur

Vous mariez-pas les filles

Arlette – Souchon

Arlette chante mon p’ti loup 

 Juliettes, Rimes féminines 

et un panoramique photos des femmes oubliées ou pas.

 

7005077-CO-DE7004583LULU PAUSE

 

Nos plus vifs remerciements à :

Mimi, Zouzou, Lulu, Chaton et toute l’équipe du Rosa Bonheur

 

 

 7004517ANTOINE7004438-CAFE AMAL

 

aux hommes de l’ombre :

Thierry Atlan, auteur de Rosa Bonheur, un messi sauvage

Antoine Chao pour le mixage et la bande son de la journée

Amalric, mon fils, pour son soutien et sa patience dans la vie en générale, et pendant le mois de mars, en particulier...

 

 

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :