Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CORINNE MERLE

Résonnance d’automne. De la lumière à l’ombre💨💭🔥

31 Octobre 2019 , Rédigé par corinnemerle.over-blog.com Publié dans #Corinne Merle, #Comment Virginie D. a sauvé ma vie...., #Lettre du dernier jour du mois

La lettre du dernier jour du mois #10
OCTOBRE

Un philosophe allemand Hartmut Rosa, évoque la résonnance, et cette idée me parle tant, que j’ai l’impression de l’avoir inventée ! En tout cas, je l’éprouve tous les jours. Résonnance avec la nature, avec les gens, avec le temps… Oui, cela m’évoque le yoga, et la méditation, la pleine conscience. A condition, comme il le dit, de ne pas pratiquer dans un but de performance, mais bien de résonnance. Voici une chronique que vous pouvez écouter pour faire sa connaissance...

 

https://gallery.mailchimp.com/825b8dd6f89876228f58f0529/images/a46dfe07-5beb-4208-87e4-b06843260d73.jpg

Donc je résonne, et j’éprouve le besoin de me recentrer, de redescendre au fond de moi, de me relier avec ma mission de vie : transmettre mes émotions.
Cette petite descente dans ma déprime automnale (qui d’habitude a lieu en novembre, mais le mois prochain je serai trop occupée avec Virginie D…) m’aura permis de plonger dans mon chaos, je ne dirai pas avec délice, mais avec besoin. Oui, j’ai besoin de me frotter à mes démons, j’ai besoin de retourner voir mes fantômes. Rien à voir avec un penchant morbide ou masochiste, mais il fallait que je fasse un point avec eux, entre 4, 8, 16 yeux.  Je ne pourrais pas dire si ce sont eux qui m’ont donné rendez-vous, où moi qui ai saisi l’occasion de descendre les voir alors que les feuilles commençaient à tomber. Ce que je sais, c’est que cette visite était en accord avec ma saison. Après un été tellement riche en travail, en émotions, en rencontres, en lumières… j’ai eu besoin de plonger, de mettre les mains dans ma terre. La sentir, la creuser, découvrir des choses que je croyais disparues, des émotions que je souhaitais dissoutes. Je n’ai pas découvert des cadavres entiers, mais un fémur bien brillant, et puis de tout petits os, comme les osselets avec lesquels j’aimais tant à jouer enfant. Ces petits os qui piquent dès que je me retourne…


 

◊  ◊  ◊


PLAISIRS
J’ai tellement chanté Babooshka que de voir ce portrait de Kate Bush m’a fait très très plaisir ; Erreur ! La référence de lien hypertexte est incorrecte.


FÉMINISME

Je ne sais pas si vous le savez, sans doute que non :  la première compagnie de théâtre que j’ai montée s’appelait La Grand ménage. Souvent j’y pense, en me disant que parfois il y a des fulgurances très justes. Par exemple en lisant cet article : «Les femmes semblent avoir intégré l'idée que, en étant dans une relation hétérosexuelle, elles assumeraient la majorité des tâches domestiques et émotionnelles», résume Jenny van Hooff, parce que, en l'état actuel des choses, hétérosexualité et féminisme font encore rarement bon ménage. »
 
Une femme libre est-elle obligatoirement féministe ? Regarder et écouter Charlotte Perriand l'architecte-désigneuse, m’a confirmé dans mon idée… et vous ?

 
Bienvenue dans le club des grands bernés de la connaissance du corps humain : la présence d’un hymen ne prouve pas la virginité, et son absence ne veut rien dire. Rien du tout !!
 
 
Rien à ôter à la tribune d’ Ariane Fornia, écrivaine , concernant «la Maison» d’Emma Becker
« Deux ans après #MeToo, il faudra peut-être se demander s’il n’y a réellement aucun lien entre le sexisme, le harcèlement, les agressions et les viols, le fait que certains hommes se comportent comme si les femmes étaient des objets à la disposition de leurs pulsions, et la banalisation de la possibilité d’acheter le corps d’une femme comme une marchandise ordinaire aussitôt la majorité sonnée (…)
De tels succès interrogent aussi sur la place qu’on réserve aux femmes dans l’espace médiatique. Depuis des années, et tout particulièrement depuis la libération de la parole suscitée par #MeToo, des centaines de femmes courageuses prennent la plume et racontent la complexité de l’expérience féminine, le rapport au corps, au désir, au regard des hommes, à la maternité, à l’hypersexualisation du corps féminin et aux violences sexuelles. Filles, sœurs, mères, amantes, artistes, engagées, victimes, guerrières, elles présentent mille visages nuancés d’une féminité qui ne se réduit pas à être belle, désirable et docile. Ces témoignages ne reçoivent jamais l’écho que connaît aujourd’hui la Maison. » 

https://gallery.mailchimp.com/825b8dd6f89876228f58f0529/images/bda9534b-b008-4cbf-8d62-f54fdc61e2ae.jpg

L'image n'a rien à voir, mais ça fait du bien cette liberté de fille !



CONTRE CE MONDE DE BRUT.ES :

J’ai eu envie de faire de la pâte de coing et je l’ai complètement loupée ! Pourtant j’étais sur un nuage… j’écoutais une très belle interview de Jessye Norman "Je vis seule dans mon paradis, dans mon amour, dans mon chant"



ET SINON, LE BOULOT ?

Avec persévérance, sans lâcher un centimètre, je travaille à la diffusion de Comment Virginie D. a sauvé ma vie.
J’ai invité tous les lieux susceptibles de programmer, à venir voir notre travail. Je recherche toujours un lieu à Paris.
Et je martèle une évidence :  le spectacle est d’actualité toute l’année, Virginie D. est vivante et bien vivante et pas qu’une semaine en novembre (la semaine contre les violences faites aux femmes) et le 8 mars !
 
Rappel :
COMMENT VIRGINIE D. A SAUVÉ MA VIE… sera en tournée :
 
21 novembre : 2 représentations - 10h00 - pour les collèges et lycées - 20h30 -pour tout public Centre Culturel Yves Furet La Souterraine (23)

Ce spectacle est accueilli dans le cadre du projet Sid’amour et des journées contre les violences faites aux femmes. Projet soutenu par la DDCSPP et la Délégation départementale aux droits des femmes et à l’égalité.

 https://gallery.mailchimp.com/825b8dd6f89876228f58f0529/images/28f24910-6382-4f13-b6d8-130531aac0ad.png
Très fière de jouer après Yolande Moreau ... il y a deux ans c'était Bigard -:)

25 novembre : Dans le cadre de la semaine contre les violences faites aux femmes - Association Du Côté des Femmes 19h30 -  Cergy (95)   
 
 
Rappel 2 :
Lecture de ALZHEIMÈRE & FILS PAR les camarades JENNY, le 8 novembre à 20h00 Maison des auteurs SACD 7, rue Ballu Paris 9°

https://gallery.mailchimp.com/825b8dd6f89876228f58f0529/images/e54e40de-3c58-47be-9391-03d4c9589abe.jpg  
 
 
Et vous, comment allez-vous ?
Je vous embrasse chacune et chacun.
Prenez soin de vous et à très bientôt.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article